Outil indispensable à la navigation, l’ancre est l’un des instruments les plus importants à bord d’un bateau. De ce fait, on retrouve différents types d’ancres qui existent dans le monde maritime. Pour savoir quel modèle est le plus approprié, il est important de savoir ce qu’est véritablement une ancre de bateau.

Qu’est-ce qu’une ancre de bateau ?

L’ancre est en quelque sorte un morceau de métal lourd composé de crochets, qui lorsqu’elle est jeté à la mer, sert à maintenir le bateau. De cette manière, l’ancre permet au bateau de rester en position sans avoir à se soucier du courant. Il s’agit de l’un des éléments essentiels pour pouvoir sécuriser le bateau et ainsi le garer dans un endroit précis.
Pour bien choisir une ancre, il est important de bien définir quelle forme et alliage sera le plus approprié à la bonne navigation du bateau. En outre, une ancre de bateau est un élément indispensable pour pratiquer le mouillage en toute sécurité. En cas de panne ou de maintenance, cet accessoire maritime permet de maintenir le bateau sans risque.

Quelles sont les différents types d’ancre ?

Plutôt destiné pour les mouillages occasionnels, l’ancre plate offre une tenue correcte sur des fonds de sable fin ou vaseux. Pour une utilisation optimale, sa longueur de chaîne doit être équivalente à trois fois la hauteur d’eau sous l’embarcation. Coté avantages, ce type d’ancre est simple à installer même lors de son passage dans le davier. Il s’agit également du modèle qui s’avère être le moins onéreux du marché.
Le point faible de l’ancre plate est qu’elle ne convient pas à tous les fonds marins. En effet, elle a tendance à déraper facilement en cas de navigation difficile et ne replante pas si un décrochage se produit.
L’ancre à charrue Delta est l’un des types d’ancrage les plus populaires en raison de son efficacité sur une grande variété de fonds marins. Elle peut être utilisée aussi bien dans le sable, en présence d’algues et même en cas de boue. L’ancre charrue Delta permet des mouillages allant jusqu’à six fois la hauteur d’eau sous l’embarcation. Sa technologie lui permet de se bloquer dans le sable ou dans les eaux vaseuses de manière sécurisée.
L’utilisation des ancres grappin est très courante dans les petits bateaux. Elle est aussi recommandée pour les pécheurs confrontés aux fonds marins rocheux. Cependant, Il en convient de rester prudent avec ce type d’ancrage car la prise peut s’avérer compliqué.
Enfin, l’ancre flottante est idéale pour pouvoir stabiliser son bateau en cas d’intempérie ou de problème liée à la navigation.

Comment pratiquer un bon mouillage ?

Pour un mouillage de qualité et par mesure de sécurité, il est conseillé d’avoir un dispositif mesurant trois fois la hauteur d’eau. Le choix de la zone de mouillage est également un critère de choix important.
Selon la réglementation, chaque embarcation est conçue de manière à pouvoir naviguer en toute sécurité. Que ce soit pour être amarré ou remorqué, ainsi que pour pouvoir mouiller confortablement, il est primordial de détenir à bord le bon ancrage approprié


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *